Qui suis-je


Qui suis-je ?

Si la géobiothérapie n’est pas à proprement parler la plus répandue des sciences, elle n’en reste pas moins une pratique reconnue pour son efficacité dans les cercles de plus en plus larges d’initiés. Pour la définir simplement, il suffirait d’aller à la rencontre d’Eddie Tetu. Depuis plus de 10 ans, ce géobiologue exerce son art tant auprès des particuliers que des entreprises, quelque puisse être leur taille. Et ce praticien chevronné de vous expliquer comment individus et lieux peuvent se retrouver soumis aux influences très néfastes d’ondes perturbées.

Aussi loin que remonte le désir de comprendre comment l’homme et ses activités s’inscrivent dans le monde et l’environnement où ils se développent, on trouve cette idée que l’un et l’autre sont sujets aux champs très nombreux des énergies naturelles. A cette différence près que ce qui n’était qu’une supposition et tout juste un soupçon jadis, s’avère aujourd’hui scientifiquement étudié et largement prouvé. Témoin les nombreux appareils qui permettent de mesurer lesdites ondes et champs. Une source, une rivière souterraine, une configuration tellurique particulière sont à même de provoquer sur nos lieux d’habitation ou de travail – donc sur nous, corps et équilibre psychique compris, quantité de radiation délétères.

Sans même parler de toutes celles qui génèrent artificiellement par la technologie moderne, viennent rajouter à l’existant, leur lot de perturbation. Eddie Tetu le sait, qui en mesure quotidiennement les répercussions. Mais à cette connaissance, s’appuient des techniques et une approche de ré-harmonisation qui permettent en quelque sorte de remettre de l’ordre là où il en manque. Une maison, un entrepôt, un magasin peuvent ainsi faire l’objet d’un diagnostic précis, à l’issue duquel Eddie Tetu peut intervenir en connaissance de cause.

Ce sont alors des ré-équilibrages qu’il va restaurer en plaçant les bons objets au bons endroits : meubles qu’il va s’agir de déplacer, pour ne citer que cet exemple ou recours à des pierres, en l’occurrence des menhirs à la taille humaine, qu’Eddie place aux points névralgiques d’un terrain. Détournées, annihilées ou ré-équilibrées, les énergies qui hier encore, altéraient le vivant, le servent désormais … Et la famille ou l’équipe de constater f actuellement une amélioration réelle de leurs relations et de la bonne marche, tant de leur entreprise et de leurs projets.